Depuis quelques années, la notion d’immobilier éco-responsable a fait son apparition et s’impose de plus en plus dans l’esprit des investisseurs, à la recherche de placements éthiques et écologiques. Le résultat d’une prise de conscience collective quant à l’urgence climatique et l’importance du respect de l’environnement.

Immobilier : qu’est-ce qu’un investissement éco-responsable ?

En immobilier, un investissement responsable implique un ensemble de démarches respectant la notion de développement durable. Cela inclue trois volets : environnemental, sociétal et de gouvernance (ESG).

Sur le volet environnemental, qui concerne le réchauffement climatique, l’investissement responsable doit posséder une empreinte carbone faible, réduire les émissions de gaz à effet de serre, optimiser la consommation énergétique et minimiser la production de déchets. Aujourd’hui, la loi Climat et Résilience et la RE 2020 (réglementation environnementale 2020) donnent un cadre précis aux normes de construction et d’artificialisation des sols, pour que l‘immobilier neuf offre tous les gages de respect de l’environnement. Mais les promoteurs n’ont pas attendu cette nouvelle réglementation pour construire respectueusement, notamment en se conformant aux référentiels de labels de qualité. Les principaux labels et certifications environnementaux sont :

E+ C- : le label Énergie + Carbone - a été mis en place pour préparer à la réglementation RE 2020. Particulièrement exigeant, il intègre les critères des labels BBCA (Bâtiment Bas Carbone) et du label Effinergie+. 

NF Habitat HQETM : cette certification vous donne l’assurance que le bien acquis offre tous les gages de qualité de vie, de respect de l’environnement et de performance économique.

Immobilier : comment investir éco-responsable ?

Si vous souhaitez vous lancer dans un investissement immobilier éco-responsable, l’immobilier est définitivement une valeur sûre. Mais il donne également l’opportunité d’être socialement responsable. Par exemple, le fameux dispositif Pinel, qui permet d’investir en locatif dans le neuf, cibles des locataires justifiant de revenus sous un certain plafond. Le Pinel+ y ajoutera dès 2023 une dimension de qualité d’usage et de normes environnementales encore plus strictes. 

De même, le Prêt locatif social (PLS) permet lui aussi d’investir dans le neuf tout en assurant un logement loué à des ménages à faibles ressources. 

On peut également citer la nue-propriété puisque l’usufruit d’un bien en nue-propriété est détenue par un bailleur social ou institutionnel pour une durée allant de 15 à 25 ans. 

Immobilier : et si vous misiez sur le neuf pour investir éco-responsable ?

Investir dans une résidence neuve présente de nombreux avantages pour les investisseurs éco-responsables. Mieux isolés, plus économes en énergie, plus sains et confortables que l’ancien, les appartements neufs ont également un impact carbone réduit, notamment grâce aux matériaux biosourcés. Pour exemple, le bois massif CLT, a le formidable avantage de stocker le carbone pendant sa croissance et demande très peu d’énergie lors de sa transformation en matériau de construction. S’appuyant sur les performances environnementales de ce type de bois, des marques comme Woodeum ont pu développer des logements écologiques de nouvelle génération, parfaitement adaptés aux exigences d’un éco-investisseur.


À savoir


Un logement en bois massif CLT de 60 m2, c’est un gain d’environ 30 tonnes de CO2 par rapport à un logement traditionnel, soit :

• 44 ans de chauffage au gaz, 

• 250 ans de chauffage électrique

• 120 000 kilomètres en voiture.

Ce contenu vous a-t-il été utile ?